Accueil   Contact   Plan du Site Recherche 
 

Contacts   Généraux

Standard (+237) 223 40 20

Contacts  

Anesthésie Réanimation B

Tel: (+237) 223 40 20

Major: (+237) 921 85 50


Forum hcy
Toutes vos Maladies sont prises en compte Accueil>Nos Services>Présentation>Unité Anesthésie>Anesthésie RéanimationB

Service d'Anesthésie réanimation B

Service d'Anesthésie Réanimation B

Le service d'Anesthésie Réanimation B est un service qui dépend de l'Unité d'Accueil Anesthésie Réanimation et Urgence, mais qui est situé dans l'Unité de Gynécologie.

Créer en décembre 2003 par le Ministre de la Santé, est dirigé par un chef de service.

La durée du séjour post-opératoire est de deux heures au minimum ; les malades sont transférées seulement lorsqu'elles sont hors de danger.



Son Personnel

  • Un major
  • Une permanente
  • 6 infirmiers qui se relaient en un système d'équipe de roulement (de 8h à 13h, 12h à 18h et de 17h à 8h)

L'équipe d'anesthésie est appuyée par une équipe de garde qui couvre l'hôpital tout entier, il est aussi a souligné la présence en permanence des résidents ou des stagiaires des écoles de formations.

Maladies traitées  

Les pathologies les plus couramment observées sont:
  • Les infections respiratoires, graves sur grossesse
  • Les infections graves compliquant ces avortements septiques,
  • Les suites de couches ou les opérations.
  • La toxémie gravidique
  • Les saignements graves post opératoires
  • Les troubles de la conscience

Les gardes malades ne sont pas autorisés à hospitalisés, mais leurs présence à proximité est indispensable pour les besoins en médicaments et en paiement de frais médicaux divers.

Le problème d'alimentation ne se pose pas, le malade étant transféré dès que son état lui permet de manger. Certains malades sont transférés vers la réanimation polyvalente (Anesthésie réanimation A), chaque fois qu'une réanimation lourde s'avèrre nécessaire.

A propos de nous Nos services   |  Centre d'informations  |  Nos Perspectives  |  Contact  |  Plan du site
© Copyright Hôpital Central Yaoundé, Mai 2006. Tous droits réservés