Accueil   Contact   Plan du Site Recherche 
 
Accueil>Nos Services>Présentation>Unité Technique>Pharmacie>Detail

Pharmacie

 


Le service de pharmacie a une organisation pavillonnaire. Il comprend outre le pavillon Pharmacie, des points de dispensations (PD) localisés sur des sites névralgiques de l'hôpital.

Le pavillon Pharmacie est situé entre les pavillons Fontan et infectiologie, au dessus de la morgue.

Le point de dispensation I (PDI) est situé dans le pavillon CUSS (à droite, après l'entrée principale de l'hôpital). Le point de dispensation II dans le pavillon des urgences chirurgicales, en face du point de dispensation I. Le point de dispensation III dans le centre d'accueil des urgences de Messa. Le point de dispensation IV dans l'entrée du pavillon Pharmacie.

 

Les produits disponibles

D'où proviennent-ils ?

La Pharmacie s'approvisionne essentiellement auprès de la Centrale Nationale de Médicaments essentiel (CENAME). Pour les produits essentiels non disponibles dans cette structure, les achats sont effectués auprès des autres grossistes répartiteurs locaux.

Comment fixe-t-on les prix de vente ?

Les produits de la CENAME sont vendus conformément à la tarification nationale en vigueur (décision ministérielle)
Les autres sont vendus avec une marge bénéficiaire conforme à la réglementation en vigueur.

Comment vérifie t-on la qualité ?

Les médicaments essentiels acquis auprès de la CENAME sont contrôlés par au moins deux laboratoires de contrôle de qualité (le LANACOME au Cameroun et le LANSET au Niger). Les autres sont achetés sous forme de spécialités. Les caractères organoleptiques sont contrôlés à la réception. Ils sont étroitement surveillés tout au long du stockage en magasin et dans les points de dispensation.

Les dispositifs médicaux essentiels bénéficient d'un traitement similaire.

La prise en charge de l'indigence

Les concitoyens défavorisés hospitalisés peuvent bénéficié d'une prise en charge de leurs besoins en produits pharmaceutiques s'il sont déclarés indigents.

Le statut d'indigent est conféré à un patient sur déclaration motivée du responsable du service traitant, après enquête du service social par la commission d'indigence de l'Hôpital Central de Yaoundé. Dès lors les prescriptions en faveur de ce patient sont effectuées sur des Bons d'indigences signées par les membres de la commission. Après visa du major du service de Pharmacie, le Bon est servi gratuitement dans des points de dispensations sur présentation d'une pièce d'identité.

Afin d'éviter toute équivoque, il est fortement recommandé que cette opération soit effectué par le patient ou son accompagnateur. Le personnel de l'Hôpital Central de Yaoundé ne doit être impliqué que dans les situations documentées de patients dénué de soutient humain.

Dans le cas particulier des PVVS, le statut d'indigence est conféré par le comité thérapeutique sur présentation du dossier par l'assistante sociale. Dès lors, il est attribué un numéro global Fund au patient. Les prescriptions des Antirétrovitro sont effectuées sur l'ordonnancier spécifique et servies dans le point de vente 4. Une pièce d'identité du patient est exigée lors du premier passage, par la suite seule une signature du patient ou son mandataire sera requise dans le registre prévu à cet effet.

La prise en charge de l'urgence

Les patients reçus au Centre de Coordination et d'Accueil des Urgences de Yaoundé (CCAUY), à  la Maternité principale et dans le service des urgences chirurgicales dépourvus dans l'immédiat de ressources pécuniaires mais dont l'état nécessite des soins rapides peuvent bénéficier d'une avance des produits pharmaceutiques. La prescription doit être effectué sur des ordonnances prévues à cet effet et mise à la disposition des services utilisateurs. On prendra soin d'identifier le service, les numéros de chambre et le lit du patient afin de faciliter le recouvrement des frais.
Au CCAUY et aux urgences chirurgicales, les ordonnances doivent être signées par le médecin chef du CCAUY ou son représentant. A la Maternité , les médicaments sont disponibles sous forme de Kits et sont mis à la disposition du personnel soignant selon des modalités déterminées par le responsable de l'unité. Dans tous les cas, les produits servis doivent être payés avant la sortie du patient guéri. Tout paiement doit être sanctionné par la remise d'un ticket. Le Kit de prise en charge des accidents d'exposition au VIH est dispensé gratuitement sur prescription médicale dans le point de vente 4 et en dehors des jours ouvrables dans le point de dispensation III.

La prise en charge des bénéficiaires d'une assurance maladie

Les établissements d'assurance maladie peuvent par contact avec l'Hôpital Central de Yaoundé permettre à leurs adhérents de bénéficier du tiers payant sur les produits pharmaceutiques. Le patient dans cette situation doit d'abord se faire identifier par le service financier de l'hôpital, ensuite se rendre dans le pavillon pharmaceutique pour faire viser l'ordonnance par le Major, enfin faire une photocopie de l'ordonnance avant de la présenter dans un point de dispensation. Les produits sont servis, l'original est remis au patient et la copie conservée en guise de pièce justificative par le dispensateur. En raison de délais de recouvrement et du nombre sans cesse croissant des patient sous traitement, il a été jugé préférable de surseoir l'application du tiers payant sur les Antirétrovitro

A propos de nous Nos services   |  Centre d'informations  |  Nos Perspectives  |  Contact  |  Plan du site
© Copyright Hôpital Central Yaoundé, Mai 2006. Tous droits réservés